La nature est morte et grâce à cela, nous pouvons aujourd'hui croire mieux en Dieu. C'ést aussi grâce au fait que la démocratie nous protège... si ce n’'etait pas parce que les athées croient que c’est Dieu.

Comme c'est avant passé avec Dieu et avec la nature, la démocratie est aujourd'hui en danger. Les athées tentent de la protéger en inventant un ennemi. Nous connaissons tous les noms de cet ennemi. Il y a qui croient avoir vu la nature. Moi, je crois avoir vu la démocratie sous la forme d'un animal.

La démocratie ne peut pas avoir d’ennemi car la démocratie est aussi et avant tout la barbarie. Ce qui se passe en Europe, en Occident et dans le monde entier, c'est que la démocratie cherche les limites nécessaires pour éviter être enlevée.

Les limites de la démocratie ne se trouvent pas dans la Constitution ni dans aucun autre livre. La démocratie, ainsi que l'éducation, est une question spatiale et ses limites sont donc architecturales. Quand elle ne trouve pas ces limites, la démocratie se produit, et cela se passe en dehors de l'État bien sûr, mais aussi en dehors des pays et de la loi.

Mais que se passe-t-il quand on vit dans un État démocratique et cet État nous attaque? Tout d'abord il faudrait dire que ça ce n'est pas vrai. Les États démocratiques peuvent ne pas être parfaits mais ils sont le meilleur système par rapport aux autres. La seule chose qu'on peut faire alors est de se demander une fois et une autre pourquoi un État démocratique nous attaque et comment-est-il possible qu'on puisse même ressentir sa haine de si prôche tandis que la haine il s'agisse d'un mot auquel on n'avez jamais cru.

L'une des limites de la démocratie est que la démocratie est une dictature non détournée par l'art, avec aspect d'animal. Une autre de ses limites est que la démocratie est le miracle qui se produit sans la permission de Dieu et de l'art lorsque le miracle n'a pas encore eu lieu.

Derniers articles publiés