La gauche, avec tous ses ismes, elle nous a volé la révolution qui garde chez soi et qui traite comme à une petite fille. Elle nous a volé également notre égoïsme, et ça oui c'est grave, car sans égoïsme, il n'y a pas d'idées mais par contre, seulement un mauvais père qui ne nous permet pas de laisser d'être artiste. Les mères qui se sacrifient le font contre la révolution et de façon égoïste, ce qui est la seule idée possible de l'amour et peut-être de toutes les choses.

La gauche, avec tous ses ismes, ne soutient pas ces mères mais par contre, elle les combat de toutes les manières possibles, qui à son tour, nous ont aussi été volées. Les mères qui ne répondent pas à ces formes, qui ne savent pas se soumettre et qui donc dialoguent, inspirent l'homme à récupérer la guerre qui est la forme perdue.

La gauche, avec tous ses ismes, nous a également volé le temps, c'est à dire, le Grand Père à qui on doit se soumettre essayant de l'abattre. Ça c’est le projet de la gauche et son avenir, la ligne droite qui donne sens à un passé dont ils ne veulent pas qui nous rappelle.

La gauche est innocente, car c'est ça la seule chose qu'elle ne nous a pas volée.

Derniers articles publiés